Quel est l’état du marché immobilier Français à partir des données Leboncoin.fr (Juin 2018)

Arrêtez de copier le net. Scrapez le.

 

Quel est l’état du marché immobilier Français à partir des données Leboncoin.fr (Juin 2018)

Le marché immobilier français est vaste, et complexe. On y trouve de tout : des bureaux, des caves, des entrepôts, des chambres chez l’habitant, des colocations, des bureaux en open space, des boxs, et… de simples appartements. Sur leboncoin.fr, que l’on estime relativement représentatif de l’ensemble des données françaises, nous comptons au 10/06/2018, 1 533 307 annonces, accessibles ici : https://www.leboncoin.fr/_immobilier_/offres/.

Après avoir collecté l’ensemble des données, nous les avons filtrées, décortiquées, agrégées en servant d’un outil principal de Data Visualisation, gratuit et open-source, et que nous recommandons sans hésiter : Tableau Public, la version gratuite de tableau, accessible ici https://public.tableau.com/; pour se former gratuitement, là : https://www.tableau.com/fr-fr/learn/training.

Type de logement


Sur le marché immobilier français, nous avons dénombré 19 ‘types’ de logement : maison, appartement, terrain, box, studio, colocation, bureaux, entrepôt, terrain.. On remarquera que les maisons représentent près de de 40% de l’ensemble, et les appartements quant à eux 30%. Et déjà 1898 Lofts, l’occasion rêvée.

Prix/m2 par type de bien

Le prix au mètre carré sur le marché immobilier français varie en fonction du type de bien. Ici on retrouve le prix au mètre carré par type de bien. En tête de peloton, bien sûr, les appartements, les maisons et les lofts. On sera toutefois surpris de retrouver les caves, à 1 573 €/m2 en moyenne. Et curieusement les fermes, bien habitable mais également outil de production agricole : 1 248€/m2 en moyenne, quand même.

Tout en bas, les chambres chez l’habitant, avec 81€/m2 en moyenne. Il ne faut toutefois pas prendre ce chiffre au premier degré. Les locataires de chambre mettent souvent l’ensemble de la superficie de la maison. L’heureux locataire d’une chambre n’en louera qu’une toute petite partie.

Enfin, donnée intéressante : entre des bureaux, et des bureaux open-space, on passe du simple au double, avec en moyenne 292€/m2 sur les bureaux open-space, contre seulement 131€/m2 pour les bureaux. Pour les professionnels, le choix est à réaliser prudemment.

Prix/m2 des maisons par région

Premier agrégat de l’ensemble de données, nous nous sommes intéressés plus particulièrement aux maisons. Et sans surprise, les grandes zones urbaines abritent les maisons les plus convoités : Île-de-France (Paris), PACA (Marseille), Rhône-Alpes (Lyon).

On notera toutefois la présence surprenante des îles, pourtant peu connues pour leur grande attractivité commerciale, mais bien pour la beauté du cadre : Guyane, Réunion, Corse… Le soleil a un prix.

Parmi les zones les moins chers, le centre agricole de la France, ces belles contrées inexplorées, d’où deux de nos chers présidents sont issus (électoralement, tout du moins) : Franche-Comté, Bourgogne, Lorraine, Auvergne, Limousin. Entre l’Île-de-France, et le Limousin, on passe de 1 059€/m2 à… 2 480€/m2 !

Carte du prix/m2 des appartements

Même chose pour les appartements, cette fois présenté sur une carte. Et on notera trois zones au prix élevé : l’Île de France, les Côtes (Sud-Est, Atlantique, Bretagne, Corse), et la région Rhône-Alpes. Bravo le soleil.

Meublé ou non meublé ?

On a ici calculé la différence de prix (€) entre un petit studio meublé, et un petit studio non meublé. Dans les zones tendues, il faut compter 100 à 150€ de plus par mois. Pour le reste, c’est le même prix. A toi l’étudiant qui vit dans le Limousin.

GES et prix/m2

Ici, nous avons regardé l’impact du GES (Gaz à Effet de Serre) sur le prix moyen au m2. Est-ce qu’il coûte plus cher de protéger la planète ?

A priori non, mais il compte vraiment moins cher d’habiter dans des lieux énergiquement vétustes. Par ailleurs, il vous coûtera moins cher d’habiter dans une habitation à GES C, qu’à GES D. Particularité statistique peut-être liée à la répartition des logements de type C sur le territoire.

Si vous souhaitez collecter des données sur Leboncoin.fr de façon parcellaire avec Scrapy, nous vous invitons à consulter notre article de blog à ce sujet : https://lobstr.io/index.php/2018/03/22/comment-scraper-les-annonces-de-chalets-en-savoie-sur-leboncoin/.

Si vous êtes un analyste, et que vous souhaitez utiliser le dataset immobilier que nous avons collecté et utilisé, ou si vous souhaitez procéder à une collecte de données conséquente, nous serions heureux d’échanger avec vous via ce formulaire de contact.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *